: Licenciement sans cause réelle et sérieuse : L'indemnité minimale de licenciement de 6 mois de salaire est-elle inconstitutionnelle? - Conseil, Audit, Recrutement et Formation en RH et Droit Social
Vous êtes ici : www.rymoconseil.com  / Licenciement sans cause réelle et sérieuse : L'indemnité minimale de licenciement de 6 mois de salaire est-elle inconstitutionnelle?

: Licenciement sans cause réelle et sérieuse : L'indemnité minimale de licenciement de 6 mois de salaire est-elle inconstitutionnelle?

Abonnez-vous au flux
  26 Juillet 2016 posté le 25/07/2016 à 20:26

Licenciement sans cause réelle et sérieuse : L'indemnité minimale de licenciement de 6 mois de salaire est-elle inconstitutionnelle?

La chambre sociale de la Cour de cassation a transmis au Conseil Constitutionnel une question prioritaire de constitutionnalité portant sur la conformité de l’article L. 1235-3, alinéa 2 du Code du travail au principe d’égalité devant la loi, garanti par la Constitution.


Ses dispositions prévoient que, "en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse, si l’une ou l’autre partie refuse la réintégration, le juge octroie au salarié une indemnité à la charge de l’employeur au moins égale aux salaires des 6 derniers mois, minimum non applicable, aux termes de l’article L 1235-5, alinéa 3 du même Code, aux entreprises employant moins de 11 salariés.


La chambre sociale a jugé que la question posée présentait un caractère sérieux, en ce que le traitement différencié des entreprises selon leur taille pour l’indemnisation du préjudice subi par leurs salariés est susceptible de méconnaître le principe d’égalité devant la loi.


Le Conseil constitutionnel devra statuer dans un délai de 3 mois à compter de sa saisine, soit avant le 13 octobre 2016.



◄ Actu précédente
Discrimination et situtation de...
Actu suivante ►
MALADIE ET CONTRE-VISITE MEDICALE...
RYMO Conseil et Formation - 71, Rue d'Albufera - Vernon   27200 - Eure - Tél : 09 83 50 16 09