La vie de votre entreprise, notre priorité !
Découvrez toutes nos solutions d’accompagnement.

LA LOI CLIMAT : UNE NOUVELLE MISSION POUR LES EXPERTS COMPTABLES AUPRES DES CSE

04/11/2021

Prendre en compte les impacts environnementaux

Depuis le 25 Août 2021, le CSE de l’entreprise d’au moins 50 salariés, s’il existe, doit prendre en compte les conséquences environnementales dans les décisions concernant la gestion et l’évolution économique et financière de l’entreprise, l’organisation du travail, la formation professionnelle et les techniques de production, pour assurer l’expression collective des salariés (Art. L. 2312-8, I du Code du travail)

Consultations ponctuelles du CSE

Dans le cadre de ses attributions, le CSE doit être informé et consulté, préalablement à la décision de l’employeur, sur les questions intéressant l’organisation, la gestion et la marche générale de l’entreprise (Art. L 2312-8, II du Code du travail)

Depuis le 25 Août 2021, le CSE doit être informé et consulté sur les conséquences environnementales de ces mesures relatives à l’organisation, à la gestion et à la marche générale de l’entreprise (Art. L 2312-8, III du Code du travail). Ainsi, chaque consultation du CSE doit exposer l’impact environnemental de la mesure envisagée.

Consultations récurrentes du CSE

Le CSE des entreprises d’au moins 50 salariés doit être consulté, de façon périodique, sur les orientations stratégiques, la situation économique et financière et la politique sociale de l’entreprise, les conditions de travail et l’emploi (C. trav. art. L 2312-17 et L 2312-22). Depuis le 25 Août 2021, au cours de ces consultations récurrentes, le CSE doit être informé des conséquences environnementales de l’activité de l’entreprise (C. trav. art. L 2312-17, al. 5 et L 2312-22, al. 5).

Nouvelle mission de l'expert-comptable du CSE

Depuis le 25 Août 2021, la mission de l’expert-comptable du CSE est élargie aux conséquences environnementales de l’activité de l’entreprise dans le cadre des trois consultations récurrentes :

• le CSE peut décider de recourir à un expert-comptable en vue de la consultation sur les orientations stratégiques de l’entreprise (C. trav. art. L 2315-87) ; dans ce cadre, la mission de l’expert-comptable porte sur tous les éléments d’ordre économique, financier, social ou environnemental nécessaires à la compréhension des orientations stratégiques de l’entreprise (C. trav. art. L 2315-87-1 nouveau) ;

• la mission de l’expert-comptable porte sur tous les éléments d’ordre économique, financier, social ou environnemental nécessaires à la compréhension des comptes et à l’appréciation de la situation de l’entreprise (C. trav. art. L 2315- 89) ;

• le CSE peut décider de recourir à un expert-comptable dans le cadre de la consultation sur la politique sociale de l’entreprise et les conditions de travail et l’emploi (C. trav. art. L 2315-91)

Dans ce cadre, la mission de l’expert-comptable porte sur tous les éléments d’ordre économique, financier, social ou environnemental nécessaires à la compréhension de la politique sociale de l’entreprise et des conditions de travail et de l’emploi (C. trav. art. L 2315-91-1 nouveau)

Cabinet RYMO Conseil et Formation 

 

Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser